Visiter Venise : Tout pour 3 jours de plaisir

0
675

Vous avez entendu une fois parler de la ville de Venise ? Si oui, c’est indéniable que vous avez en projet un séjour dans cette cité de rêve. Venise est en effet un paradis, un coin du monde où féerie et quiétude se côtoient avec harmonie. Avec ses gondoles, ses canaux et son architecture incroyable, la cité des Doges est une véritable ville-musée qui a tout pour vous charmer, à la limite vous envouter. Et s’il y a une chose qui doit vraiment vous préoccuper si vous voulez réaliser votre projet, c’est l’organisation de votre séjour afin de profiter au maximum de cette ville, quitte à savourer le spectacle romantique le temps d’un week-end. Découvrez ici comment vous organiser pour 3 jours de visite à Venise.

Avant de débarquer

Il ne suffit pas de prendre un vol et d’espérer tout gérer une fois arrivé à Venise. Il est primordial de préparer votre séjour. En effet, en descendant à l’aéroport Venezia Marco-Polo, vous n’aurez pas le temps de vous préoccuper des petites urgences. Le charme commence déjà là. Vous risquez donc de vous cogner à un dilemme : profiter en même temps du merveilleux spectacle qui se présente ou vous mettre à réfléchir à votre logement et votre transport. Cela risque d’émousser votre ardeur et être un frein à votre entreprise de découverte. Avant de prendre l’avion donc, assurez-vous d’avoir bouclé la réservation de votre chambre d’hôtel et de disposer votre moyen de transport sur l’île. À propos, vous pouvez directement en ligne acheter un « pass vaporetto » correspondant à la durée de votre séjour. L’avantage est que les tickets de transport pour chaque trajet coutent moins cher que sur place. Il en va de même pour les billets permettant de visiter les monuments. Les prix sont un peu moins élevés sur internet que si vous les achetiez sur place. Concernant votre logement, l’île dispose de plusieurs hôtels. Des plus luxueux à ceux offrant un séjour romantique, vous serez satisfait.

N’attendez pas, commencez à découvrir !

Votre séjour sera plus potable si dès votre arrivée, vous commencez à visiter les monuments et musées de Venise. À cet effet, rendez-vous directement à la place Saint-Marc. Elle est située dans le quartier de San Marco et abrite pratiquement tous les monuments. C’est l’endroit le plus célèbre de la ville. À juste titre, c’est le centre de toutes les attractions. Comme grand monument, cette place héberge le Campanile, le musée Correr, le Palais des Doges, le pont des Soupirs et le café Florian. Commencez votre séjour en faisant d’une pierre plusieurs coups.

Les monuments à ne pas rater

L’un des plus grands monuments de Venise, c’est sans ambages la Basilique Saint-Marc. Considérée comme l’une des plus vieilles églises d’Italie, la basilique Saint-Marc est âgée d’environ 1000 ans. Son architecture est d’ailleurs atypique. C’est surement pour cela que sur venise.style, il est en bonne place. À l’intérieur de l’église, vous remarquerez des milliers de mètres carrés de mosaïques ; ceux-ci représentant chacune des scènes de la vie religieuse. Par ailleurs, l’or domine les entrailles de l’édifice. À l’extérieur, c’est un bâtiment qui s’impose par son aspect et sa beauté. Pour visiter cet édifice, vous n’aurez pas à ouvrir votre portefeuille. L’entrée est gratuite. Néanmoins, il serait préférable de vous y rendre en fin de journée afin de profiter du calme. La basilique Saint-Marc est ouverte du lundi au samedi de 9 h 45 à 16 h, les dimanches et Jours fériés de 14 h à 16 h

Non loin de la basilique, vous trouverez un autre monument à visiter absolument. Il s’agit des deux colonnes en Granite devant le bassin San Marco. Situées à gauche de l’église, elles sont les témoins des exécutions des condamnés qui se déroulaient dans l’espace qui les séparait. Au sommet de la colonne de gauche, vous distinguerez un Lion ailé. C’est le symbole de la ville. Sur la colonne de droite, vous identifierez San Teodoro, le protecteur de Venise.

La tour de l’horloge, véritable attraction

Splendide monument, la tour de l’horloge est un chef d’œuvre qui, pour une première journée de visite, est indispensable à découvrir. La seule contrainte à laquelle vous serez confrontée si vous désirez scruter la beauté de son horloge, c’est l’heure d’ouverture. Le monument n’est ouvert que l’après-midi. L’affluence faisant, il est indispensable de se faire assister par un guide et débourser une somme de 12 €.

N’oubliez pas le Campanile et le palais des Doges

Tous emblématiques, tant le Campanile que le palais des Doges sont des monuments chargés de l’histoire de la ville. En effet, le Campanile était une tour de guet et le palais des Doges, le centre politique et législatif de la cité. La visite de ces lieux est payante, mais rien ne vaut leur splendeur. Vous ne serez pas déçu.

Pour finir la journée, vous pourrez contempler le célèbre Pont du Rialto, véritable exploit technique, et vivre le marché de nuit dans le quartier Dorsoduro. Vous pourrez y vivre toute la chaleur et l’ambiance de l’Italie.

À ne pas manquer : l’opéra la Fenice

Construite au XVIIIe siècle, La Fenice est l’Opéra Théâtre qui n’a rien à envier aux grands théâtres européens. Son architecture est d’un style néo-classique, et il se résume en une grande salle de cinq étages superposés de loges finement décorées en rouge et or. Toute l’année s’y déroulent des spectacles. Si vous vous y rendez durant la période de mai à octobre, vous aurez la chance de suivre la pièce « Turando » (Opéra de Puccini), « Aida » (Opéra de Giuseppe Verdi), « Don Juan » (Opéra de Mozart) ou encore la pièce « Le Barbier de Séville » (Opéra de Rossini). D’autres spectacles intéressants les uns que les autres sont aussi au programme durant toute l’année. Vous ne regretterez pas d’y avoir fait un tour.

Sortez votre appareil photo

L’île de Venise ne se résume pas aux merveilles architecturales. Des endroits touristiques hors du commun peuvent aussi vous charmer si vous savez vous promener loin des lieux d’affluence. Pendant votre séjour donc, visitez les rues “calle”. Vous découvrirez la vraie Venise, le train-train quotidien des autochtones, leurs us et leur manière de vivre ; tout ce qui mérite d’être gardé en image. Mieux, en vous promenant dans les “calle”, vous aurez l’occasion de visiter les échoppes et magasins, les pizzerias et paninoteca de Venise.

Très peu visité aussi, le Ghetto juif de Venise, situé dans le quartier de Cannaregio, mérite d’être visité. Lieu très surprenant, le présent quartier abrite les immeubles les plus hauts de Venise. Des exploits architecturaux à voir absolument !

Une dose de culture

C’est un secret de polichinelle que la culture italienne est riche en fêtes traditionnelles. Parmi elles, se trouve en bonne position le carnaval. Pratiqué à Venise, le carnaval est une célébration populaire où se mélangent les couleurs, les formes, les costumes et les masques. Si vous débarquez sur l’île dix jours avant le mercredi des cendres, vous vivrez la célébration jusqu’au Mardi gras. Au cours du carnaval se déroulent plusieurs spectacles comme :
  • Le vol de l’ange : c’est l’événement qui ouvre le carnaval. Il est réalisé par des jeunes filles et permet au public de contempler un spectacle où des filles habillées comme des anges se lancent du haut du campanile, tenues par un filin, pour rejoindre leur amoureux sur la Piazzetta ;
  • La fête des Maries : c’est un défilé qui se déroule habituellement dans l’après-midi du premier samedi du carnaval. Elle consacre douze des plus belles femmes de Venise et abrite des spectacles de danse, des concerts et des repas organisés par les citoyens de la ville.

Profitez de la Biennale cette année

Organisée toutes les années impaires, en automne, la biennale est un festival d’art contemporain. C’est d’ailleurs l’une des plus vieilles et des plus prestigieuses manifestations artistiques en Europe. Cette année, la Biennale se tiendra du 11 mai au 24 novembre 2019.

Rendez-vous resto !

La cuisine vénitienne a tout d’une récompense après une longue journée de visite. Riche et diversifiée, elle tire son essence de ce que lui offrent la mer et la fertilité de la plaine du Pô ou des îles de la lagune. À votre disposition, toute une diversité de plats :
  • Les pâtes : dans cette catégorie, vous pourrez déguster les spaghettis con vongole ou les bigoli in Salsa. Très délicieux, ces mets peuvent amuser vos papilles et donner de la chaleur à votre organisme ;
  • Le riz : élément majeur de la cuisine vénitienne, le riz est très consommé. C’est donc à juste titre qu’il figure en bonne place. Si vous avez un penchant pour cette céréale, vous aurez droit à Venise à une large variété de nourritures. Entre autres, vous pouvez déguster le risotto ou le risi e bisi ;
  • Les poissons : plusieurs mets sont faits à base de ce produit de mer. À table, vous pouvez opter par exemple pour un plat de sardines macérées comme le « sarde in soar », un plat de poisson agrémenté de légume comme « les seiches farcies » ou un plat de poisson cuisiné dans une sauce à base d’encre noire comme les « seppia nero ». D’autre part, vous pourrez déguster le « Fritto misto », la « Pesce al forno » ou les « moleche » ;

Les desserts

Une large gamme de dessert s’offre à vous après le repas. Vous avez le choix entre :
  • Le Tiramisu : dessert préféré à Venise, il est fait de couches de biscuits à la cuillère nappés de café et de mascarpone ;
  • Les Fritoles : ce sont de petits beignets nature qui, parfois, sont garnis d’une crème au sabayon ;
  • Le Pandoro : gâteau de Noël originaire de Vérone, il s’agit de brioches saupoudrées de sucre glace et quelques fois agrémentées de fruits confits ou de pépites de chocolat très agréables dans la bouche.

Pour vous rafraichir

Si vous aimez le vin, choisissez entre le Bardolino, le Bianco di Custoza, le Soave ou le Valpolicella. Si par contre, les liqueurs vous attirent plus, vous avez le choix entre un verre de Maraschino ou de la Grappa. Si à l’opposé, vous avez un faible pour les cocktails, le Spritz et le Bellini peuvent faire l’affaire.

Comment vous déplacer ?

Venise est une île au milieu de la lagune. Ceci fait que l’essentiel du transport se fait par voie d’eau. Le moyen de déplacement par excellence est donc le bateau-bus encore appelé « vaporetti ». Ce sont les vaporetti qui desservent les différentes îles. À leur suite se trouvent les gondoles à deux rameurs qui sont l’apanage des piétons afin de rallier les endroits dépourvus de ponts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.